« 7 au féminin » du 7 Novembre…

Publié le 07/11/2018

Pour cette nouvelle saison 2018/2019, et en marge de la Coupe du Monde féminine 2019 qui se déroulera du 7 juin au 7 juillet en France, nous avions décidé de mettre en avant les femmes de notre District DOUBS-TERRITOIRE de BELFORT.
Chaque 7 du mois et ce, jusqu’au coup d’envoi de cette Coupe du Monde féminine le 7 juin 2019, nous aurons le plaisir de découvrir une bénévole de notre District, à travers 7 questions.

« 7 au féminin »

Aujourd’hui, c’est Aurélie SANCHEZ qui nous fait l’honneur de répondre à nos questions pour cette rubrique « 7 au féminin » du 7 novembre

Bonjour Aurélie, Peux-tu te présenter ?

Je suis Aurélie SANCHEZ, j’ai 28 ans, je suis actuellement mère au foyer et aide-ménagère a temps partiel.

J’’aimerais reprendre mes études l’année prochaine afin de devenir éducatrice spécialisée. J’habite à Besançon.

Depuis quand es-tu impliquée dans le football ?

Depuis septembre, je suis animatrice au sein du club de Besançon les Orchamps. En septembre 2017 j’ai inscrit mon fils de 6 ans au sein de ce club et j’ai commencé à me demander si je ne pouvais pas m’y investir bénévolement (étant alors sans emploi, j’avais de la disponibilité).

On m’a ensuite proposé de participer au module animatrice. Pourquoi pas continuer et ainsi devenir membre de la commission féminisation au sein du District DTB. Cette année j’ai donc pris une licence « animatrice » et inscrit ma fille âgée de 9 ans aux Orchamps Besançon, même si je n’entraine pas sa catégorie.

D’où t’es venue cette passion pour le « ballon rond » ?

J’ai toujours aimé le sport dans sa généralité et je regardais régulièrement le football à la télévision avec mon père. Malheureusement je n’ai jamais joué en club, je n’avais jamais osé franchir ce pas.

Comme mes enfants, mon compagnon joue en club, donc cette année toute notre petite famille est dans le foot !

Qu’aimes-tu par-dessus tout dans ce sport ?

J’aime ce sport qui est spectaculaire par sa technique et avec des règles que je trouve assez simples. Mais au delà de ça, j’aime l’aspect mental où l’équipe doit être solidaire, soudée, à chaque instant, afin de pouvoir se dépasser et gagner, et j’ai toujours été fascinée par…les célébrations de buts.

Comme dis précédemment, tu as participé au module « Animatrice » la saison passée.

Qu’as-tu appris lors de ce module? recommanderais-tu ce module à des femmes souhaitant s’investir dans la pratique du football?

Lors de ce module « animatrice » j’ai pu apprendre beaucoup de choses et sur différents aspects, que ce soit en théorie ou sur de la pratique. Notamment sur l’organisation d’un club avec les fonctions et rôles des différents acteurs de clubs, sur l’organisation d’un plateau avec une mise en situation « terrain » lors d’un vrai plateau que nous avons pu organiser avec les autres filles en formation.

J’ai également découvert le Programme Educatif Fédéral, un outil formidable pour les enfants et les éducateurs. afin de pouvoir élargir les connaissances des enfants sur des thèmes « éducatifs » et ne pas toujours être concentré sur le « sportif ».

Je recommande vivement ce module « animatrice » à des débutantes comme je l’étais, à des maman souhaitant s’investir un peu plus dans cette pratique. Cela m’a énormément aidé afin dorénavant de ne plus être dans le flou.

Cette nouvelle rubrique « 7 au féminin » est centrée sur les femmes s’investissant dans le football. Quel est ton ressenti sur le foot féminin aujourd’hui ?

Personnellement Mes objectifs à court termes sont de me perfectionner dans mon rôle d’encadrante en passant les formations proposées par les instances.

En sachant qu’aujourd’hui et avec la Coupe du Monde Féminine en Juin 2019, nous avons la chance, les femmes, de bénéficier gratuitement de formations, qu’elles soient « techniques » ou « dirigeantes ».

Un dernier mot sur cette prochaine Coupe du Monde Féminine 2019, en France ?

J’espère pouvoir emmener ma petite famille et plus particulièrement ma dernière, qui a 2 ans et demi, mais qui joue déjà avec son frère et sa sœur.

Que les jeunes filles puissent prendre goût à ce sport grâce à cette compétition mondiale que nous avons la chance de pouvoir organiser dans notre pays en cette année 2019.

Un dernier mot, Allez les Bleues

 

Merci à toi Aurélie,

Par Jawad BELAÏNOUSSI

Articles les plus lus dans cette catégorie