Les Bleuets concèdent le nul face à l’Italie (1-1)

Publié le 30/05/2018

Ce mardi 29 mai, devant 7579 spectateurs réunis au stade Léo-Lagrange de Besançon, l’Équipe de France Espoirs a clôturé sa saison en concédant un match nul en amical face à la sélection d’Italie (1-1).

Les Bleuets devaient se reprendre après leur défaite vendredi dernier face à la Suisse (1-2). La mission a été à demi accomplie face à une formation italienne battue elle aussi il y a quatre jours par le Portugal (3-2).

L’attaquant du Celtic Glasgow Moussa Dembélé a ouvert le score en première période de la tête, à la réception d’une passe piquée de Jonathan Bamba (1-0, 12e). Les Italiens ont égalisé en seconde mi-temps par Christian Capone (1-1, 77e), entré en jeu une minute plus tôt.

La prochaine échéance de l’Équipe de France Espoirs est fixée au vendredi 7 septembre en Bulgarie (quatrième de leur poule qualificative), en éliminatoires de l’Euro 2019. Ils sont invaincus dans le groupe 9, après s’être imposé au Monténégro (2-0) fin mars.

Le match

Pour cette dernière sortie de la saison, le sélectionneur Sylvain Ripoll a effectué huit changements par rapport à la rencontre précédente, gérant les niveaux de forme de ses joueurs. Un pari gagnant dans une première mi-temps dominée par les Tricolores, qui ont concrétisé rapidement et ont eu les occasions de creuser l’écart par le buteur Dembélé (36e, 39e), bien servi par le Troyen Samuel Grandsir puis le Lyonnais Houssem Aouar.

Ils ont été bousculés par les Italiens à la reprise, subissant les duels. Après l’égalisation transalpine, ils ont retrouvé leur emprise technique dans le dernier quart d’heure, sans parvenir à l’emporter en dépit d’une ultime tentative d’Olivier Ntcham dans les arrêts de jeu.

L’ambiance

Le violent orage qui s’est abattu en fin de journée sur Besançon n’a pas empêché 7579 spectateurs de se rendre au stade pour soutenir les Bleuets, un public enthousiaste auteur de très beaux clappings.

Cette rencontre s’est déroulée dans une ville et un stade où, il y a trente ans, l’Équipe de France Espoirs a écrit la plus belle page de son histoire en disposant de l’Angleterre en demi-finale aller (4-2), puis de la Grèce en finale retour (3-0), pour remporter le seul Euro de son histoire.

Notre District représenté

Ce fût l’occasion à Maxence Prévot de revenir chez lui, en effet le portier Sochalien, natif de Belfort, était sélectionné par Sylvain Ripoll pour ces 2 confrontations.

Une autre personne de notre District, a pu fouler la belle pelouse du Léo lagrange hier soir, mais en qualité de 4ème arbitre. Il s’agissait de l’Arbitre Assistant Fédéral 1, Huseyin Ocak, déjà récompensé par la FFF en début de mois lorsqu’il officiait durant la finale de la Coupe de France 2018 (Les Herbiers-PSG).

LE BILAN DE SYLVAIN RIPOLL

« Nous avons eu deux mi-temps très différentes. La première a été très inspirée et bien maîtrisée techniquement. Nous avions alors la volonté de tenir le ballon et de donner le tempo au match. Cela nous a permis de concrétiser, malheureusement une seule fois. Nous avons eu ensuite un « trou » d’une demi-heure en deuxième période, où nous n’avons pas su gérer les lignes et resserrer les liens, ni répondre suffisamment au rapport de force imposé par les Italiens. Il faut savoir se densifier dans les duels, tout en conservant notre maîtrise technique. Ces espoirs peuvent s’inspirer de leurs aînés des A et tirer leur force de leur faculté à être comme eux à la manœuvre, sans plier sous les duels. Beaucoup d’enseignements sont en tout à cas à tirer face à une nation qui organise l’Euro 2019 et qui ne lâchera rien. Il nous reste à acter notre qualification pour cet Euro, face à la Bulgarie en septembre. »

Découvrez l’album photos de la rencontre France Espoir – Italie Espoir sur notre Facebook en cliquant ICI

Par Jawad BELAÏNOUSSI

Articles les plus lus dans cette catégorie